Manège

Naissance d'une idée

L’idée de valoriser les chevaux comme médiateurs pédagogiques est née en 2011 lorsque j’ai conçu 2 ateliers pour une association de pratique de la programmation neurolinguistique (PNL) : j’ai utilisé mon cheval pour illustrer des techniques propres à la PNL : calibration, synchronisation, prise de conscience rapide des éléments non verbaux de la communication.

En 2013, naissait « Le Cheval Formateur », reposant sur ma connaissance des chevaux, - j’en ai eu plusieurs et ai gardé l’un d’entre eux pendant 20 ans ! – de mon expérience en entreprise en tant que manager hiérarchique et transversal et de ma pratique de maître praticien PNL.

3 chevaux.jpg

Où et quand Le Cheval Formateur

est-il  « l’homme de la situation » ?

Un responsable d’équipe, un dirigeant identifie une marge de progression dans la communication et la cohésion au sein de l’équipe ou du comité de direction.

Le Cheval Formateur encouragera l’écoute et facilitera l’accès aux composantes non-verbales de la communication interpersonnelle, mettra en évidence les qualités intrinsèques de chacun - un atout pour une équipe productive - et montrera un chemin possible vers l’efficacité collective.

cheval jour 1 profil droit.jpg
Rendre une équipe pluridisciplinaire distante rapidement efficace

Ses membres se connaissent peu car ne travaillant pas dans les mêmes activités, fonctions ou sites…Cette équipe doit bien sûr être rapidement opérationnelle…

Le Cheval Formateur l’y aidera en facilitant la découverte des styles de communication, la réalisation d’objectifs clairs et communs hors du cadre strictement professionnel en mêlant insolite et humour…pour mieux apprendre.

Lire la vidéo
Trouver une issue à une situation de crise

Le Cheval Formateur permettra à chacun de prendre conscience de son mode de communication et de sa compatibilité – variable - avec celui de ses collègues de travail. Des exercices spécifiques permettront de rappeler métaphoriquement les contraintes liés à  l’environnement de travail et mettront en lumière les comportements facilitateurs.

2.jpg
Coaching
En introduction d’un accompagnement de type coaching, coach et coaché gagneront du temps, grâce à :
  • L’écoute, la capacité à communiquer avec assertivité, à agir et réagir en situation inconnue ou insolite,

  • La capacité à entraîner les autres en s’appuyant sur l’intuition,

  • L’interaction et le lâcher-prise dans l’instant,

  • La puissance de la reconnaissance des progrès au-delà des obstacles rencontrés et de la mobilisation sur un but,

  • La prise de conscience comme préliminaire à toute volonté de changer.